La littératie financière pour tous
Jeux-questionnaires et feuilles d’activités
Feuilles d’activités:
La tenue d’un budget
L’argent du petit cochon Peter

NOUVEAU JEU CANADIEN L’argent du petit cochon Peter
Apprendre des notions d’argent tout en s’amusant avec l’aide du petit cochon Peter! Grâce à ce jeu éducatif interactif, les enfants s’exercent à reconnaître, compter et économiser de l’argent tout en apprenant des faits amusants sur la devise canadienne.
Jouer

Voyez le Sommet surla littératie financière de 2014

Voyez le Sommet surla littératie financière de 2014
Regardez la webémission surle Sommet portant sur les besoins en littératie financière des personnes qui n’ont pasou ont peu accès aux services bancaires.
Voir la webémission

Faire durer la retraite

Il fut un temps ou la retraite servait aux personnes trop âgées pour travailler.

Maintenant que nous vivons beaucoup plus longtemps et que nous menons des vies plus saines, la retraite n’est qu’une autre étape de la vie. Il est essentiel de planifier en vue de la retraite afin que nos finances durent la vie entière.

La planification financière que vous avez faite tout au long de votre vie porte fruit au moment de la retraite. Toutefois, vous ne devez pas cesser de planifier et de tenir un budget simplement parce que vous n’allez plus au bureau chaque jour.

D’une certaine façon, la retraite facilite la tenue d’un budget : vous avez sans doute un montant fixe que vous pouvez utiliser. D’autre part, gérer cet argent peut être plus difficile que jamais auparavant. Dans le cas des Canadiens qui vivent plus longtemps, cela signifie que leur épargne-retraite doit également durer plus longtemps. Il est plus important que jamais de prendre de bonnes décisions financières.

Le plan financier

Il est temps de faire un inventaire financier. Déterminez exactement ce que vous possédez et comment vous ferez en sorte que vos avoirs durent aussi longtemps que vous vivrez. Évaluez votre revenu, votre actif et votre passif ainsi que vos hypothèses et vos prédictions de taux d'intérêt et de taux d'inflation. Il s'agit de votre scénario financier, qui vous servira à créer un nouveau budget de retraite. Rajustez la feuille de calcul du budget que vous avez créée un peu plus tôt dans votre vie au travail, en fonction de votre nouvelle réalité.

Cette information vous aidera à déterminer les éléments d’actif que vous devriez vendre, le cas échéant. Elle vous aidera aussi à décider des placements que vous voulez faire. Les spécialistes en matière financière suggèrent souvent d’investir l’épargne-retraite dans des fonds plus conservateurs. Les investisseurs plus jeunes ont plus de temps pour remonter la pente à la suite de pertes sur le marché boursier et reconstruire leur épargne. Si vous perdez une grande partie de vos placements dans le marché boursier, cette perte aura des répercussions immédiates et nuisibles sur votre bien-être financier.

Un planificateur financier agréé peut être très utile pour vous aider à déterminer quels placements sont appropriés à votre situation financière. Cependant, choisissez bien votre planificateur. Certains reçoivent des honoraires au lieu d’être rémunérés à la commission. Ils ne sont donc pas liés financièrement à un type de placement en particulier, qu’ils seraient enclins à vous proposer plutôt qu’un autre.

La planification successorale

La planification successorale est le processus qui consiste à prévoir le transfert en bonne et due forme de votre actif à vos bénéficiaires désignés. Vous vous assurez ainsi que votre succession est distribuée de la manière dont vous le désirez. Il n’y a pas d’impôt successoral au Canada. À la suite d’un décès au Canada, il existe une disposition réputée aux fins des gains en capital. Une maison, qui est la résidence principale d’une personne, est alors exempte de l’impôt sur le gain en capital découlant d’une disposition, y compris à la suite d’un décès. Un avocat spécialisé en planification successorale peut vous aider à comprendre les lois complexes régissant l’impôt successoral.

D’autres aspects de la planification successorale portent sur la création de documents juridiques, comme un testament, une procuration, un « testament biologique » et autres, qui sont expliqués de manière plus approfondie à la section portant sur les soins aux aînés.

Prestations de décès

En plus de faire l’inventaire de votre valeur financière, vous devriez prendre note des prestations de décès que vous pourriez léguer à vos bénéficiaires. Voici les prestations de décès les plus courantes:

  • RPC / RRQ À votre décès, vos ayants droits pourraient être admissibles à une somme forfaitaire d’un maximum de 2 500 $, selon le montant que vous avez versé au RPC / RRQ au cours de votre vie. De plus, votre conjoint pourrait être admissible à des prestations de survivant mensuelles d’un maximum de 450 $. Pour être admissible, votre conjoint doit en faire la demande au cours de l’année suivant votre décès. La somme forfaitaire de même que la prestation mensuelle sont imposables.

  • Sécurité de la vieillesse À votre décès, vos versements de Sécurité de la vieillesse prennent fin. Cependant, votre conjoint peut maintenant être admissible à une allocation au conjoint-survivant ou à une augmentation des prestations au conjoint. Utilisez l’outil de calcul pour la retraite afin de déterminer le montant auquel votre conjoint pourrait être admissible.

  • Régime de retraite de l’employeur Pour déterminer le montant auquel vous pourriez être admissible, vous devrez vous adresser au service des Ressources humaines de votre employeur ou consulter votre relevé d’avantages sociaux. La prestation dépendra probablement du fait que vous ayez pris ou non votre retraite. Si vous êtes à la retraite et que vous recevez une pension, l’un des trois événements suivants se produira : vos versements cesseront, vos versements se poursuivront pendant une période établie ou vos versements se poursuivront jusqu’au décès de votre conjoint survivant. Si vous désirez que ce dernier cas s’applique, consultez votre employeur afin de souscrire à une option à rente réversible. Si vous n’êtes pas à la retraite, vous serez probablement admissible à une somme forfaitaire (qui peut être différée, si elle n’est pas requise à ce moment-là) ainsi qu’au salaire non versé et à la paie de vacances.

  • Indemnisation des accidentés du travail Si votre décès survient au travail, votre conjoint pourrait être admissible à une somme forfaitaire ou à des prestations mensuelles.

Déménagement

Où vivrez-vous à votre retraite? Cette décision reposera sur de nombreux facteurs, dont votre situation financière, vos capacités physiques et vos liens émotifs.

Des préoccupations financières peuvent vous inciter à vendre votre maison et à déménager. La vente d’une maison peut vous procurer un revenu supplémentaire vous permettant d’augmenter votre budget de retraite. Vous pourriez vouloir vivre dans une région où le niveau de vie est moins élevé. Si vous êtes en bonne santé financière, vous voudrez peut-être emménager dans une maison plus jolie.

Vous devrez aussi déterminer pendant combien de temps vous serez en mesure d’entretenir votre maison.

Que pensez-vous de l’endroit où vous demeurez? Est-ce assez près de votre famille et de vos êtres chers? Pensez à ce qui vous rend à l’aise, aux changements de votre voisinage, à la manière dont les conditions climatiques vous affectent et aux autres facteurs qui entrent en jeu.