La littératie financière pour tous
Soyez un superhéros de l’argent!

Soyez un superhéros de l’argent!
Joignez-vous à Iron Man et les Vengeurs dans cette excitante BD sur l’épargne et sauvez la journée!
Voir la BD

free materials

Aimez-nous sur Facebook
Connaissances financières pratiques Canada est sur Facebook. Cliquez sur le bouton « Like » dans le haut de notre page Facebook pour suivre nos nouvelles et nos conseils financiers.
Aimez-nous maintenant.

Jeux-questionnaires et feuilles d’activités
L’argent du petit cochon Peter

NOUVEAU JEU CANADIEN L’argent du petit cochon Peter
Apprendre des notions d’argent tout en s’amusant avec l’aide du petit cochon Peter! Grâce à ce jeu éducatif interactif, les enfants s’exercent à reconnaître, compter et économiser de l’argent tout en apprenant des faits amusants sur la devise canadienne.
Jouer

On vous a volé votre carte?

On vous a volé votre carte? Voici quoi faire

Carla Hindman, directrice de l'éducation financière

Malgré la forte attention médiatique qu’ils suscitent, les risques de se faire voler son numéro de carte de crédit ou de débit par un fraudeur n’ont jamais été aussi faibles. Ceci dit, il est toujours bon que vous sachiez que faire si la foudre venait à frapper et qu’un fraudeur utilisait votre carte. Laissé sans surveillance, il pourrait tenter d’accumuler des dettes, de vider votre compte de chèques – ou pire – de voler votre identité.

Voici des mesures à prendre si cette situation devait vous arriver.

D’abord, communiquez avec la banque ou la coopérative de crédit émettrice de votre carte. Un numéro sans frais à composer en cas de fraude figure au verso de votre carte, sur votre relevé ou sur le site Web de l’émetteur. Fermez le compte compromis et ouvrez-en un nouveau, dont le numéro sera différent. Modifiez les mots de passe ou les NIP connexes, et avisez les entreprises ayant des virements automatiques liés au compte fermé afin de vous assurer de ne manquer aucun paiement. De plus, tenez un registre des appels, des lettres et des courriels échangés avec l’émetteur de votre carte au sujet de la fraude – voilà qui pourrait être utile si vous devez déposer une plainte ou un rapport de police.

Communiquez avec l’une des principales agences de crédit, Equifax ou TransUnion, et demandez qu’une alerte à la fraude soit placée dans votre dossier de crédit si vous craignez d’être victime d’un vol d’identité. Cette agence communiquera avec l’autre pour qu’elle fasse de même. Si vous le souhaitez, vous pouvez renouveler les alertes à la fraude chaque trimestre, sans frais. S’il est établi que vous avez vraiment subi un vol d’identité, vous pouvez aussi faire ajouter à votre dossier une alerte à la fraude prolongée, laquelle figurera dans vos rapports pendant sept ans.

Le fait de demander une alerte à la fraude vous donne droit à un rapport de crédit gratuit de la part de chaque agence. Bien que l’alerte rende plus difficile l’ouverture d’un nouveau compte de crédit à votre nom par une autre personne, elle ne l’empêchera pas nécessairement d’utiliser vos comptes existants. Voilà pourquoi il est important que vous fermiez les comptes compromis et examiniez avec soin vos rapports de crédit afin de vous assurer qu’ils ne comportent aucune erreur, activité frauduleuse ou demande de crédit douteuse de la part d’une source inconnue. En outre, une alerte à la fraude pourrait aussi retarder votre capacité à obtenir du nouveau crédit.

Si vous constatez qu’on vous a volé dans votre compte ou que votre identité est compromise, déposez un rapport de vol d’identité auprès de la police. Faites aussi parvenir des copies du rapport – par courrier recommandé avec demande d’avis de réception – aux agences d’évaluation du crédit et aux entreprises dont les comptes ont été touchés. Le site Web du Centre antifraude du Canada offre des ressources pour vous aider à savoir que faire si vous devenez victime (http://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca).

La plupart des émetteurs de carte fournissent une couverture « responsabilité zéro » quant à l’utilisation non autorisée d’une carte de crédit ou de débit si vous en signalez rapidement la perte. Les règles varient, de sorte que vous devez vous informer des politiques de votre banque ou de votre coopérative de crédit.

Par la suite, surveillez avec soin chaque mois vos relevés bancaires et vos relevés de carte de crédit afin de vous assurer qu’ils ne comportent aucune transaction frauduleuse. Pour obtenir d’autres bons conseils sur la protection des renseignements personnels et de l’information sur les comptes ainsi que sur la prévention de la fraude, visitez :

  • le Centre antifraude canadien (http://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca);
  • VisaSecuritySense (www.visasecuritysense.ca) de Visa, qui contient des conseils sur la prévention de la fraude en ligne, en magasin et à un guichet automatique bancaire, des conseils sur la façon de repérer les pratiques de marketing trompeuses, et bien davantage.




Cet article vise à donner des renseignements généraux qui ne doivent pas être considérés comme des conseils de nature juridique, fiscale ou financière. Il est toujours bon de consulter un conseiller fiscal ou financier si vous souhaitez obtenir de l’information précise sur votre situation financière ou sur l’application de certaines lois à votre cas.

<< Retour aux Questions financières pratiques