La littératie financière pour tous
Soyez un superhéros de l’argent!

Soyez un superhéros de l’argent!
Joignez-vous à Iron Man et les Vengeurs dans cette excitante BD sur l’épargne et sauvez la journée!
Voir la BD

free materials

Aimez-nous sur Facebook
Connaissances financières pratiques Canada est sur Facebook. Cliquez sur le bouton « Like » dans le haut de notre page Facebook pour suivre nos nouvelles et nos conseils financiers.
Aimez-nous maintenant.

Jeux-questionnaires et feuilles d’activités
L’argent du petit cochon Peter

NOUVEAU JEU CANADIEN L’argent du petit cochon Peter
Apprendre des notions d’argent tout en s’amusant avec l’aide du petit cochon Peter! Grâce à ce jeu éducatif interactif, les enfants s’exercent à reconnaître, compter et économiser de l’argent tout en apprenant des faits amusants sur la devise canadienne.
Jouer

Pour ne pas mordre à l’hameçon

Pour ne pas mordre à l’hameçon

Carla Hindman, directrice de l'éducation financière

L’hameçonnage, l’hameçonnage par SMS, l’hameçonnage vocal et le détournement de domaine peuvent avoir des conséquences financières désastreuses. Or, ce ne sont que quelques-uns des moyens que les criminels utilisent pour avoir accès aux renseignements personnels au moyen de votre ordinateur ou de votre téléphone intelligent. Prenez garde, car les voleurs d’identité peuvent utiliser l’information ainsi recueillie pour ouvrir frauduleusement un compte bancaire ou un compte de carte de crédit, souscrire un prêt, louer un appartement et même obtenir le règlement de frais médicaux par votre régime d’assurance.

Dans ce domaine, chaque fois que les autorités réussissent à combler une lacune, les criminels trouvent de nouveaux moyens de berner des victimes sans méfiance. Voici quelques arnaques à surveiller en matière de vol d’identité :

L’hameçonnage : il s’agit d’un courriel que vous recevez, soi-disant de la part d’une source fiable tel un organisme gouvernemental, une banque ou un détaillant, et qui vous demande de fournir ou de confirmer des renseignements portant sur un compte, un nom d’utilisateur ou un mot de passe. Les imposteurs qui en sont à l’origine vont à la « pêche » pour obtenir vos renseignements personnels. Une organisation légitime ne vous demandera jamais de vérifier de l’information de nature délicate à l’aide d’un moyen non sécurisé comme le courriel.

L’hameçonnage par SMS (pour « Short Message Service » ou service d’envoi de messages courts) : il s’agit d’une forme d’hameçonnage qui repose uniquement sur un message texte envoyé à votre cellulaire. Même si vous ne communiquez aucune information, en répondant au message texte, vous confirmez que votre numéro de téléphone est valide, ce qui signifie qu’il sera probablement vendu à d’autres personnes qui tenteront de vous arnaquer.

L’hameçonnage vocal : il s’agit d’un appel téléphonique automatisé ou de vive voix, vous demandant de téléphoner à l’émetteur de votre carte bancaire ou de votre carte de crédit, sous prétexte de résoudre un problème (comme un vol ou un compte à découvert). On vous demandera de fournir des renseignements personnels ou de l’information portant sur le compte. Conservez une liste des numéros sans frais de toutes les entreprises avec lesquelles vous faites affaire, de manière à pouvoir leur téléphoner directement sans craindre d’utiliser de faux renseignements. J’inscris aussi ces numéros d’appel – mais non mes numéros de compte – dans mon cellulaire au cas où je ne serais pas à mon domicile.

Détournement de domaine : cette situation survient lorsqu’un pirate vous redirige d’un site Web légitime à un site frauduleux où vos renseignements personnels sont recueillis. Les sites de réseautage social, comme Facebook et Twitter, sont de plus en plus ciblés, de sorte qu’il faut toujours se méfier lorsqu’il s’agit d’ouvrir un lien – même s’il provient d’amis fiables – car il se peut que leur compte ait été piraté.

Voici des conseils pour repérer les courriels et les textes présentant un risque :

  • même si le courriel semble provenir d’une entreprise légitime, il est facile pour les fraudeurs d’en usurper l’identité;
  • méfiez-vous si l’objet et le texte contiennent un langage inquiétant ou menaçant (p. ex., « votre carte de crédit a été suspendue »;
  • le courriel n’est pas personnalisé (p. ex., « cher client »);
  • surveillez les erreurs d’orthographe, de grammaire, de ponctuation ou d’utilisation des majuscules et tout autre signe indiquant que le courriel n’est pas légitime;
  • passez votre souris sur les liens avant de cliquer afin de vérifier s’ils comportent un nom de domaine se terminant de façon douteuse, comme « .be. »;
  • vérifiez le bien-fondé de la demande en appelant l’entreprise au moyen d’un numéro de téléphone légitime;
  • assurez-vous que votre antivirus et votre anti-espion sont à jour.

Pour obtenir d’autres conseils sur la protection des renseignements personnels et de l’information sur les comptes, et pour prévenir la fraude en ligne, visitez :

  • le Centre antifraude du Canada à l’adresse http://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/francais/home-fra.html.
  • Visa Canada offre http://www.visasecuritysense.com/fr_CA/index.jsp, qui présente des conseils sur la prévention de la fraude en ligne, en voyage, dans les commerces de détail et aux guichets automatiques ainsi que sur les pratiques de marketing frauduleuses, etc.

Enfin, n’oubliez pas qu’il existe d’autres moyens de vous dérober des renseignements personnels : le bon vieux vol à la tire, le vol du courrier et la fouille des poubelles.

Voyez notre récent résumé graphique Attraper un poisson sur la fraude par hameçonnage qui frappe les Canadiens.




Cet article vise à donner des renseignements généraux qui ne doivent pas être considérés comme des conseils de nature juridique, fiscale ou financière. Il est toujours bon de consulter un conseiller fiscal ou financier si vous souhaitez obtenir de l’information précise sur votre situation financière ou sur l’application de certaines lois à votre cas.

<< Retour aux Questions financières pratiques