La littératie financière pour tous
Soyez un superhéros de l’argent!

Soyez un superhéros de l’argent!
Joignez-vous à Iron Man et les Vengeurs dans cette excitante BD sur l’épargne et sauvez la journée!
Voir la BD

free materials

Aimez-nous sur Facebook
Connaissances financières pratiques Canada est sur Facebook. Cliquez sur le bouton « Like » dans le haut de notre page Facebook pour suivre nos nouvelles et nos conseils financiers.
Aimez-nous maintenant.

Jeux-questionnaires et feuilles d’activités
L’argent du petit cochon Peter

NOUVEAU JEU CANADIEN L’argent du petit cochon Peter
Apprendre des notions d’argent tout en s’amusant avec l’aide du petit cochon Peter! Grâce à ce jeu éducatif interactif, les enfants s’exercent à reconnaître, compter et économiser de l’argent tout en apprenant des faits amusants sur la devise canadienne.
Jouer

Vendre sa maison

Vendre sa maison

Carla Hindman, directrice de l'éducation financière

Le printemps semble une période idéale pour tester le marché immobilier en mettant en vente sa maison. Les taux d’intérêt sont demeurés faibles ces dernières années, de sorte que de plus en plus de gens songent à faire le grand saut avant que les taux ne commencent à monter.

Si vous prévoyez vendre votre maison, il y a de nombreuses choses à considérer. Bon nombre de facteurs peuvent exercer une influence négative sur votre capacité d’attirer des acheteurs et d’obtenir le prix que vous souhaitez. Parfois, il n’y a pas grand-chose que vous puissiez faire :

  • si votre maison est située dans une rue passante ou si votre arrondissement scolaire est moins performant, vous ne récolterez probablement pas autant que si elle se trouvait dans un meilleur quartier;
  • s’il s’agit du seul modèle contemporain dans un quartier de maisons coloniales ou si votre grande propriété rénovée est entourée de bungalows à deux chambres et une salle de bain, cela pourrait rebuter les acheteurs. Certains préfèrent que leur maison ne se distingue pas trop des autres;
  • si vous avez entrepris des rénovations, mais ne les avez pas terminées, bon nombre de personnes refuseront d’acheter votre maison, même si son prix est considérablement réduit.

Cependant, de nombreux changements plutôt mineurs peuvent accroître la qualité marchande de votre maison. Par exemple :

  • si les murs intérieurs ou extérieurs sont texturés ou de couleurs vives, vous pourriez adoucir le tout au moyen d’une palette plus neutre;
  • si vous en avez les moyens, engagez des professionnels pour mettre en valeur votre propriété, puisqu’ils savent comment maximiser l’espace et faire valoir les points forts d’une maison (tout en cachant ses défauts). Si vous utilisez vos propres meubles, enlevez ceux qui sont superflus;
  • réduisez au minimum les photos et articles personnels – même s’ils ont de l’importance pour vous, ils peuvent laisser une impression d’encombrement;
  • les électroménagers, les armoires et la robinetterie mal assortis ne passent pas inaperçus. Il en va de même des moquettes ou des planchers usés. Discutez avec votre agent immobilier afin de déterminer quelles améliorations pourraient en valoir l’investissement;
  • assurez-vous que votre cour est bien entretenue et qu’elle comporte au moins un aménagement paysager de base. Si elle est infestée de mauvaises herbes ou ressemble à un dépotoir, elle ne renforcera pas l’attrait de votre propriété. Le même principe s’applique aux espaces communs si vous vivez dans une copropriété.

S’il y a des maisons vides dans votre quartier, collaborez avec voisins pour en assurer la surveillance. À tour de rôle, tondez la pelouse, ramassez les ordures et enlevez les graffitis. Tout ce que vous pourrez faire pour accroître la qualité du quartier améliorera vos chances de vendre.

Informez-vous auprès de votre conseiller financier ou de votre fiscaliste pour déterminer l’incidence fiscale de la vente de votre maison. S’il ne s’agit pas de votre résidence principale, des lois différentes s’appliquent.




Cet article vise à donner des renseignements généraux qui ne doivent pas être considérés comme des conseils de nature juridique, fiscale ou financière. Il est toujours bon de consulter un conseiller fiscal ou financier si vous souhaitez obtenir de l’information précise sur votre situation financière ou sur l’application de certaines lois à votre cas.

<< Retour aux Questions financières pratiques